Porte d’intérieur fin de chantier ou porte invisible?

person Posté par: Romaric Cassinari list Dans: Conseil favorite Frappé: 2210

Difficile de choisir entre ces 2 types de portes présentes sur le marché des belles portes d’intérieur.

La porte fin de chantier, grâce à son habillage, donne un effet cossu et élégant. La porte invisible, justement sans habillage, donne un effet épuré et sobre. Quelles sont les différences entre ces 2 modèles ? Y a-t-il un risque que les murs fissurent avec la porte invisible ? L’âme alvéolaire des portes fin de chantier est-elle un problème ? Combien faut-il laisser de place pour l’habillage d’une porte fin de chantier ? Quelle est la version la plus facile à poser ? Une fois le choix effectué, comment reconnaitre un produit de qualité ? 

Deux choix pour un design assuré :

Quelle soit invisible ou fin de chantier, elle doit s’adapter au style de votre intérieur. 

La porte invisible disparait, c’est un mur qui s’ouvre. La porte fin de chantier s’impose comme un meuble qu’il faut choisir.

Quelles sont les différences entre ces 2 modèles ? 

La porte fin de chantier est finie d’usine, composée d’un cadre en medium (bâti ou dormant), de couvre-joints (habillage) et de la porte (vantail). Le choix de la finition s’effectuera selon vos envies. Elle sera posée à la fin de tous les travaux pour ne pas être endommagées par les différents corps d’état. Son revêtement est principalement en mélaminé, mais aussi en parement bois ou laqué mat. Son cadre peut s’adapter à toutes les épaisseurs de cloison pour que l’habillage soit présent des 2 cotés.  

La porte invisible appelée aussi filomuro, rasomuro ou sous tenture, est composée d’un cadre en aluminium et de la porte. Le cadre qui sera posé sur sol fini est conçu pour être recouvert d’un enduit mural afin de disparaitre complètement et recevoir la porte qui sera, sur une face, en alignement parfait avec le mur. Le fait que le cadre soit en aluminium donne une garantie de qualité indiscutable, il est imputrescible et indestructible. La porte pourra être choisie prépeinte pour être finie sur place et se fondre avec le mur.

Y a-t-il un risque que les murs fissurent avec la porte invisible ? 

Cette technologie existe depuis plus de 15 ans, le produit est maintenant abouti et fiable à 100%. Si une microfissure apparaissait dans le temps, ce serait certainement dû à une étape de pose n’a pas été bien respectée.

L’âme alvéolaire des portes fin de chantier est-il un problème ?

On s’imagine qu’une porte alvéolaire est obligatoirement de mauvaise qualité, légère et fragile. C’est effectivement le cas si le prix de la porte est inférieur à 200 euros, mais une porte de marque, de fabrication italienne et d’une épaisseur de 40 mm ou 44 mm, sera qualitative et conviendra parfaitement à une cloison d’une épaisseur standard. Le choix d’une âme pleine peut toujours être possible en option, mais pour des raisons thermiques plutôt que phoniques. 

Combien faut-il laisser de place pour l’habillage d’une porte fin de chantier ?

Ce qui plaît dans une porte fin de chantier, c’est l’habillage imposant dans la même finition que la porte.  Mais souvent, il n’y a pas assez de place pour le poser. Il faut généralement laisser 10 cm de mur libre de chaque côté de la réservation et c’est pour cela que l’implantation de ce type de porte doit être prévue avant le début des travaux. L’habillage peut toujours être ajusté pour s’adapter à la situation, mais le choix d’une porte invisible, qui n’aura pas cette contrainte, peut alors s’avérer être plus judicieux. 

Quelle est la version la plus facile à poser ?

C’est la porte « fin de chantier ». 

La porte invisible demande plus de précision dans le scellement du cadre et nécessite un temps de pose plus important, car il s’effectue en plusieurs étapes. Le rôle du peintre n’est pas à négliger. 

La porte « fin de chantier » absorbe une certaine marge d’erreur et le temps de pose est relativement rapide. 

À quoi reconnait-on un produit de qualité ?

Pour les portes invisibles : 

Cadre monté d’usine pour éviter les erreurs d’assemblage, 100 % aluminium pour la robustesse et la compatibilité avec les matériaux minéraux, aluminium strié pour l’adhérence de l’enduit, âme semi pleine pour une stabilité optimale, fabrication italienne ou allemande pour la précision, un minimum de 3 charnières invisibles pour supporter le poids de la porte, une serrure magnétique et 4 sens d’ouverture possibles du côté flush. 

Pour les portes fin de chantier :

Large choix de finitions et de dimensions pour s’adapter au logement, nouvelle technologie coplanaire pour un visuel unique, cadre en medium traité hydrofuge pour résister à l’humidité, épaisseur de porte de minimum 40 mm pour une isolation convenable, option âme pleine et balai automatique disponible pour une isolation thermique et déclinable en version coulissante pour une éventuelle contrainte d’espace.  

Rapporté par mots clés

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire